Charte APRES-BEJUNE

Les acteurs

de l’économie sociale sont des personnes physiques et morales présentes dans tous les secteurs. Elles se caractérisent avant tout par leur façon d’entreprendre, la personne prévalant sur le capital.

Pour répondre aux nouveaux défis d’aujourd’hui (développement durable, désengagement croissant des services publics, insertion sociale, solidarité intergénérationnelle…), elles prennent de nouvelles initiatives.

0 graines

L’économie sociale et solidaire :

  • se fonde sur le principe de la solidarité et sur l’engagement des personnes dans un processus de citoyenneté active
  • est génératrice d’emplois de qualité comme d’une meilleure qualité de vie et propose un cadre adapté à de nouvelles formes d’entreprise et de travail
  • joue un rôle important dans le développement local et la cohésion sociale
  • est socialement responsable
  • est facteur de démocratie
  • contribue à la stabilité et au pluralisme des marchés économiques

Watering Sweatpea Seedlings

Des spécificités fortes

Les membres de APRÈS-BEJUNE s’engagent à respecter et à appliquer notamment :

  • la primauté de la personne et de l’objet social sur le capital
  • l’adhésion volontaire et ouverte
  • le contrôle démocratique par les membres
  • la conjonction des intérêts des membres et de l’intérêt général
  • la défense et la mise en œuvre des principes de solidarité et de responsabilité
  • l’autonomie de gestion et l’indépendance par rapport aux pouvoirs publics
  • de développement de l’entreprise en vue de créer des postes de travail
  • du bien être des membres de l’entreprise et
  • de développement durable

L’économie sociale et solidaire  se fonde sur une large base sociale et mène à bien ses activités sous des formes juridiques variées, en faisant preuve de sa capacité d’adaptabilité aux nouveaux défis sociaux et économiques.

Ainsi, elle est une composante fondamentale de la société civile organisée.

Elle prend position et rend des avis aux pouvoirs publics sur l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques qui touchent à la vie des citoyens. L’économie sociale et solidaire contribue de manière significative à la construction d’une société plurielle plus participative, démocratique et solidaire.

Le présent document s’inspire et reprend l’essentiel de la Charte Européenne de l’Economie Sociale publiée par la CHAMBRE REGIONALE DE L’ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE MIDI-PYRENEES. Il s’inscrit dans les démarches entreprises par les Chambres de l’économie sociale et solidaire « Après » (Association pour la promotion de l’économie sociale et solidaire) de Genève, Vaud et Fribourg.

La Chaux-de-Fonds, septembre 2012