Webinaire « Économie féministe: maintenant ! »

Inégalité salariale entre femmes et hommes, sous-représentation des femmes dans les comités de direction et conseil d’administration, un tiers des femmes qui malgré le fait de travailler à 100% gagnent moins de 4’000 francs par mois sont des constats peu réjouissants qui concernent les femmes lorsqu’on analyse leur situation dans l’économie.

Des situations qui impliquent que les femmes gagnent en moyenne 20 % de moins que les hommes et se retrouvent avec 40% de moins à la retraite. Les femmes, par leur situation dans l’économie, ont ainsi plus de risque de se retrouver dans la précarité.

Les mouvements féministes de gauche appellent à une économie plus sociale et solidaire. Pour APRÈS-BEJUNE, l’équité est un fondement principal de l’économie que nous soutenons. Ceci va dans le sens d’une lutte contre les discriminations. Le travail doit pouvoir permettre également de vivre dignement.

Avec ce webinaire, APRÈS-BEJUNE vous présentera les activités d’entreprise ou d’indépendant.e.s qui permettent de rendre l’économie plus féministe. Trois intervenant.e.s seront présent.e.s:

Eglantine Jamet, Neuchâtel
Docteure en sciences sociales, spécialiste des questions de genre et diversité à la fois dans la recherche académique (Université Paris Nanterre) et dans le monde de l’entreprise (Artemia Excutive). Elle est co-fondatrice de l’association SEM Succès Egalité Mixité et d’Artemia Excutive. Artemia est un cabinet de recrutement et de conseil dont la mission est de promouvoir la mixité femmes hommes dans les postes à responsabilité.

Manuela Honegger, Neuchâtel
Docteure en science politique (Universités de Lausanne et de Berkley), Coach SCA and Mentor i.A. for innovation. Elle
est Coach PLI® & Facilitatrice E.U., Mentor d’entreprise i.A et Agent agile SAFE & SCRUM certifiée. Elle est fondatrice et directrice de Mhonegger Sàrl qui propose des prestations en Coaching, Leadership & Mentoring en entreprise, In- novation ainsi que Formations en Mentor d’entreprise.

Raphaël Fehlmann, La Chaux-de-Fonds
Licencié en sciences sociales et politiques. Il a une expérience de 10 ans au sein du syndicat UNIA. Depuis 10 ans, il est chargé de projets à la Confédération et ensuite aux cantons du Jura et Neuchâtel. Raphaël Fehlmann est actif comme indépendant depuis 2014 dans la conception de systèmes salariaux transparents et équitables notamment entre femmes et hommes. Il est expert reconnu par le Bureau fédéral de l’Egalité BFEG en matière de contrôle de l’égalité salariale.

La discussion sera menée par Martine Docourt, membre du comité d’APRÈS-BEJUNE

Présentation de Chez Emmy, une épicerie participative suisse reproductible dans votre village !

(9 nov. 2020)
“Quelle année ! Après l’avoir repoussée de mars à novembre, nous voici à nouveau obligés de renoncer à la rencontre prévue avec nos membres pour l’AG annuelle.

À cette occasion, le comité de la chambre ESS APRES-BEJUNE avait souhaité partir à la rencontre d’un de nos nouveaux membres : Chez Emmy, une épicerie participative constituée en 2019 à Saint-Blaise. Démarrée avec 100 personnes motivées, elle compte à ce jour 170 coopérateurs qui représentent près de 500 personnes.

Eh bien : nous avons décidé de ne pas céder à la morosité ! Nous irons tout de même à la rencontre de Chez Emmy. En virtuel.

Mark Haltmeier, membre fondateur et toujours actif a répondu présent et nous parlera de cette aventure sociale et solidaire.https://vimeo.com/483120887

Economie féministe : maintenant !

Lundi 23 novembre 2020 dès 17h

L’égalité salariale entre femmes et hommes, sous-représentation des femmes dans les comités de direction et conseil d’administration, un tiers des femmes qui malgré le fait de travailler à 100% gagnent moins de 4’000 francs par mois sont des constats peu réjouissants qui concernent les femmes lorsqu’on analyse leur situation dans l’économie. Des situations qui impliquent que les femmes gagnent en moyenne 20 % de moins que les hommes et se retrouvent avec 40% de moins à la retraite. Les femmes, par leur situation dans l’économie, ont ainsi plus de risque de se retrouver dans la précarité.Les mouvements féministes de gauche appellent à une économie plus sociale et solidaire. Pour APRÈS-BEJUNE, l’équité est un fondement principal de l’économie que nous soutenons. Ceci va dans le sens d’une lutte contre les discriminations. Le travail doit pouvoir permettre également de vivre dignement.
Avec ce webinaire, APRÈS-BEJUNE vous présentera les activités d’entreprise ou d’indépendant.e.s qui permettent de rendre l’économie plus féministe. 

En présence de : 

Eglantine Jamet, Neuchâtel
Docteure en sciences sociales, spécialiste des questions de genre et diversité 

Manuela Honegger, Neuchâtel
Docteure en science politique, Coach SCA and Mentor i.A. for innovation

Raphaël Fehlmann, La Chaux-de-Fonds
Licences sciences sociales et politiques

Martine Docourt, Neuchâtel
Membre du comité APRES-BEJUNE

Connectez-vous grâce à ce lien https://us02web.zoom.us/j/87617845322 ou suivez-nous sur notre page Facebook https://www.facebook.com/events/674389876597059/

Soutien à l’initiative Multinationales responsables

La Chambre de l’économie sociale et solidaire APRÈS-BEJUNE, soutient l’initiative Multinationales responsables.

L’initiative vise une évidence : lorsque des multinationales ayant leur siège en Suisse profitent du travail des enfants ou polluent des rivières, elles doivent rendre des comptes.

La responsabilité civile est limitée aux sociétés sur lesquelles une multinationale exerce un contrôle effectif. Les entreprises responsables dans leurs activités n’ont rien à craindre. Dès lors, APRÈS-BEJUNE qui défend et fait la promotion d’une économie sociale et solidaire ne peut que soutenir cette initiative aux côtés de toutes celles et ceux, individus et entrepreneurs qui ont fait le choix d’une société humaine et éco-responsable.

Extrait du site Multinationales responsables : « L’initiative pour des multinationales responsables demande que les multinationales dont le siège est en Suisse appliquent partout une diligence raisonnable en matière de droits humains et de protection de l’environnement. Si elles ne le font pas, elles devront répondre des violations des droits humains commises par leurs filiales. Ces deux éléments clés de l’initiative sont connus et correspondent déjà aux pratiques actuelles dans d’autres pays. »

Le développement durable répond aux besoins des générations du présent sans compromettre les besoins à venir des générations futures. La vision de l’ESS s’appuie sur trois piliers principaux que sont l’économie, le social et l’écologie, chacun de ces piliers devant s’intégrer aux deux autres dans une perspective de long terme.

Dans l’ESS, l’acte économique ne saurait être réduit à la production, à l’échange et à la consommation de biens matériels et de services, ajustés par des prix et des quantités, mais compose avec l’humain au centre. Comme le dit Bernadette Oriet, membre du comité : « L’économie neo-libérale s’est éloignée de manière abyssale de ce projet, au point que son analyse nous donne le vertige. Il y a urgence de penser autrement et de faire advenir un monde autre. L’ESS au cœur d’APRÈS-BEJUNE s’y emploie, plus qu’hier mais moins que demain si vous le voulez bien. » ☐

le comité APRÈS-BEJUNE

L’inhabituel

Rubrique du monde qui vient

Et ça bouge à APRÈS-BEJUNE, la Chambre de l’économie sociale et solidaire Berne, Jura, Neuchâtel. Dès le second semestre de cette année, vous pourrez découvrir régulièrement sur son site des textes écrits par Bernadette Oriet se rapportant à l’ESS, à son actualité, à des thématiques liées socio-économiques et parfois à des coups d’humeur. Évidemment que d’autres auteurs pourront y contribuer.

Penser l’économie autrement

L’économie Sociale et Solidaire, c’est le moment ! – Delémont, 27 novembre 2019

Vous êtes membres de la chambre de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) APRÈS-BEJUNE, acteurs de l’ESS, ou bien tout simplement intéressé-e-s par une économie plus humaine
et à l’écoute des enjeux sociétaux et environnementaux ?

Rejoignez-nous à Delémont, le mercredi 27 novembre 2019 de 18h à 21h pour une soirée de présentation de la chambre de l’ESS des cantons de Berne FR, Jura et Neuchâtel, avec la présence de Madame Elisabeth Baume-Schneider.

Au programme :
• L’Économie Sociale et Solidaire (ESS): définition et enjeux actuels;
• La chambre de l’ESS APRES-BEJUNE: un point sur les 10 dernières années et sur ses activités en 2019;
• Quels projets ESS dans la région ?
Présentation des projets «Rage de vert» (NE), «Instant Z» (BE) et «Restau-verso» (JU);
• Et vous, qu’en pensez-vous ? échange interactif avec les participant-e-s;
• Clôture et apéritif;

Vous êtes toutes et tous les bienvenu-e-s :
• Pour vous inspirer des pratiques existantes et de l’expérience des organisations du secteur de l’Économie Sociale
et Solidaire;
• Pour renforcer vos liens et faire connaissance avec les acteurs de l’ESS de la région;
• Pour passer un moment convivial avec toute l’équipe du comite d’APRES-BEJUNE.

Alors n’hésitez plus et rejoignez-nous !
Ensemble, faisons «le pas de plus» vers une économie autrement, «sociale et solidaire» mais aussi innovante et précurseur de l’économie de demain !

Atelier collaboratif à Bienne

ATELIER COLLABORATIF POUR L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

Rejoignez-nous à La Werkstadt à Bienne le mercredi 27 juin 2018 à 18h00 pour 2h d’atelier collaboratif sur une thématique qu’on pourrait définir ainsi : « Co-créer et redynamiser l’économie sociale et solidaire des cantons de Berne francophone, Jura et Neuchâtel : idées et opportunités d’action, d’innovation et de soutien par et pour nos organisations sociales (lucratives ou non) – le tout fédéré par APRÈS-BEJUNE ! »

Posts navigation

1 2 3 4
Scroll to top