Qu’est-ce que l’économie sociale et solidaire ?

UNE CHAMBRE DE L’ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

C’est en 2000 que quelques personnes issues de l’ADC à La Chaux-de-Fonds réfléchissent à la promotion de l’économie sociale et solidaire dans notre région, dans le cadre d’un groupe de travail qui s’est appelé « ProjESS ».

L’Economie Sociale et Solidaire  (ESS) considère que l’économie de marché qui place le profit financier comme premier but, voire unique, conduit à une impasse.

L’ ESS veut remettre la personne au centre de ces préoccupations, la personne et son environnement. Ce mouvement prend de l’ampleur en France et au Canada notamment. En Suisse, des associations travaillent à Genève (APRES-GE) et dans le canton de Vaud (APRES-VD).

Watering Sweatpea Seedlings

Mais que veut dire cet « APRES » ?

APRES est l’acronyme de « Association pour la Promotion de l’Économie Sociale et solidaire ».

En Suisse romande, APRES-GE est de loin l’organisation la plus importante.

Elle compte 250 membres collectifs et une centaine de membres individuels. Vous trouverez toutes les informations utiles concernant cette association à l’adresse suivant; www.apres-ge.ch, alors que des informations relatives à l’APRES-VD se trouvent à l’adresse : http://www.apres-vd.ch.

BEJUNE désire permettre une collaboration entre les entreprises et les personnes de l’Economie Sociale et Solidaire des cantons de Neuchâtel, Jura et du Jura Bernois.

0 grainestournesol

Notre association a vu le jour le 19 septembre 2012 à La Chaux-de-Fonds

L’assemblée constituante a accepté les statuts, formé un comité et défini les premières actions à entreprendre.

Nous n’avons pas (encore !) les ambitions des associations genevoise ou vaudoise. Notre but premier est de réunir celles et ceux qui ont cette préoccupation : Considérer la personne comme prévalent sur le profit. Avec eux, nous voulons examiner quelles sont leurs attentes, leurs besoins, et petit à petit mettre en place les structures permettant de satisfaire ces besoins.

0 germes2

Nos solutions

  • Rencontrer un maximum d’associations et d’entreprises pratiquant ou désirant pratiquer une économie sociale afin de les fédérer et de les mettre en réseaux.
  • Organiser des conférences et des tables rondes permettant aux acteurs de se rencontrer et d’échanger leurs expériences.
  • Mettre à disposition des personnes ressources afin de soutenir les acteurs et futurs acteurs.
  • Se faire reconnaître par les Exécutifs de nos cantons afin d’obtenir un soutien.
  • Communiquer avec les médias pour faire mieux connaître l’économie sociale.

germe